Pourquoi et comment faire du référencement local ?

referencement-local

Les internautes cherchent des enseignes à proximité de leur localisation. Pour beaucoup d’entre eux Google est le meilleur fournisseur de résultats de recherche sur le web. Il devient alors nécessaire pour les entreprises d’être visibles et bien placés dans ces résultats. Comment faire pour être premier ? Cela augmente t’il les visites et le chiffre d’affaire ?

I/ L’ancêtre du référencement local : l’annuaire page jaune

annuaire-page-jaune

Depuis peu, La loi Macron libère Orange et Solocal Group de leurs obligations respectives : fournir des cabines téléphoniques publiques et distribuer les annuaires papier. Une étude de 2008 nous apprend que ¾ des français utilisaient encore un annuaire papier. Cependant la recherche de professionnels inconnus équivaut à 4% des recherches des pages blanches et 27% des pages jaunes. Maintenant, l’annuaire n’est distribué qu’aux personnes en faisant la demande. On imagine que ces chiffres vont encore baisser. Les professionnels ne peuvent plus tout miser sur ce support pour conquérir de la nouvelle clientèle. Attention, il ne faut pas oublier qu’une partie de la population française (17%) n’a pas internet ou ne s’en sert pas pour faire des recherches. L’annuaire peut donc être une stratégie gagnante à condition d’utiliser les nouveaux outils. Pour les nostalgiques de l’annuaire voici la version numérique de la version papier charentaise: http://mesannuaires.pagesjaunes.fr/pj.php?code=016

II/ Le fonctionnement du référencement local sur les moteurs de recherche

Le référencement local est une technique d'optimisation web qui est apparue vers la fin de 2009 avec l’algorithme Pigeon déployé aux USA. Depuis, la quasi-totalité des moteurs propose ce service aux internautes. Depuis « Pigeon », toute recherche revêt un aspect local, sauf en faisant la demande spécifique à Google. Vos résultats seront toujours fonction de l’endroit où vous vous trouvez (ville, pays) mais aussi de votre langue utilisée.

Selon les termes que vous allez saisir, les moteurs vont vous proposer des résultats qui identifient des enseignes proches de chez vous ou non. Selon que vous rechercherez “restaurant” depuis votre ordinateur à Brest ou sur votre téléphone au cœur de l’Armagnac, les résultats prendront une forme différente. A retenir : votre appareil, votre position, votre langue et la requête vont influencer les résultats. Par définition, une requête qui va contenir des termes faisant référence à une zone géographique réduite à une municipalité est une requête dite locale. Pour celles qui ne contiennent pas d’indice quant à la localisation, c’est Google qui « fait sa sauce ». La plupart du temps, une requête perçue comme locale par Google, donnera lieu à l’affichage de résultats plus particuliers : Les résultats Google Business.

II/Intérêt et Avantages du référencement local

annuaire-page-jaune

8 foyers français sur 10 sont équipés d’un ordinateur connecté à Internet soit 46 millions d’internautes. Ils consomment en moyenne 44 heures d’internet par mois. 27,7 millions de Smartphones sont en circulation. Selon Google, 25% de ses requêtes ont un caractère local. En moyenne 50% des internautes qui effectuent des recherches locales sur smartphone visitent le magasin dans la journée ! Les français utilisent internet et ils l’utilisent pour répondre à leurs besoins. Le référencement local répond en partie à ces besoins. Il permet, d’une part aux entreprises de faire la promotion de leurs services sur internet à des prospects à proximité au moment où ceux-ci ont besoin de l’entreprise. D’autre part, l’internaute trouve rapidement ce qu’il recherche non loin de chez lui.

Avec le référencement local, l’entreprise est sûr d´être lue et vue au moment opportun : c’est l’internaute qui a besoin d’elle. Tracts, prospectus et annonces parues dans un journal local sont souvent non lues ou jetées avant d’être jeté. Le référencement local, c’est la certitude que les internautes voient l’entreprise (à condition d’avoir un bon positionnement). En plus, la recherche locale à l’avantage d’être beaucoup plus claire : les entreprises sont classifiées géographiquement et par catégories de services. Avec l’avènement des smartphones et des connexions à haut-débit en itinérance (4G, Wi-Fi public) les internautes font des recherches en situation de mobilité, ce qui augmente, encore une fois l’intérêt d’être (bien) référencé localement.

III/ Comment (bien) faire du référencement local ?

Maintenant vous voulez savoir comment retrouver votre « business » sur la première page Google?

Pour faire du référencement local, une seule idée suffit : vouloir être en tête de liste. Mais, évidemment comme vous l’avez deviné, les moyens à mettre en œuvre vont dépendre de la concurrence à laquelle vous allez faire face.

Le plus efficace est la page Google my business qui est la plate-forme de référencement local de Google. Elle permet à des millions d'entreprises à travers le monde de s'afficher sur les résultats locaux de Google. Une des actions majeures pour optimiser sa visibilité locale est la création, la mise en place et le développement d’un compte Google My Business, autrement dit une fiche sur Google Maps. Cela va vous permettre de présenter des résultats améliorés aux visiteurs provenant du moteur de recherche sur des expressions qu’ils recherchent. Avec My Business les internautes ont directement accès à l’essentiel :

-Photographies

-Visite virtuelle

-Click to call (Vous pourrez appeler avec Skype, Google, Facebook)

-Numéro de téléphone

-Heures d’ouverture

-Eloignement

-Adresse

-Carte

-Itinéraire

-Photographies de la rue

Dans les résultats de la recherche 3 résultats locaux sont présents en haut de page pour une visibilité maximum. La page Google My business est le nec plus ultra de la visibilité local à condition d’être présent dans ces trois résultats. Dans le SEO (local comme global), Google utilise ce qu’on appelle les ranking factors dans son algorithme pour savoir comment il doit vous positionner. Il suffit donc de répondre au mieux à ces facteurs de référencement pour être bien classé ! Voici quelques recommandations qui vous permettront d’influencer votre référencement local.

IV/ Les paramètres qui influent sur le positionnement de la page Google My Business

chiffre-referencement-local

On voit clairement qu’une page Google Business est loin de se suffire à elle-même. Se positionner sur une requête locale concurrentielle dépend également de votre site web et des sites externes qui pointent vers votre site. Il faut être présent dans d’autres annuaires (locaux). Il faut également que votre site web soit cohérent avec ces informations et optimisé pour celles-ci (texte du site mais également les liens pointant vers votre site). N’hésitez pas à ajouter une balise rel=’author’ ou rel=’publisher’ pour lier votre page Business et votre site web. Demandez à vos clients de déposer un maximum d’avis (positif).

Une liste plus exhaustive des facteurs de positionnement

Nous vous fournirons, dans d’autres articles, une liste beaucoup plus détaillée des facteurs qui entrent en jeu dans le positionnement de votre page Business.

1/Fournir des informations fiables et bien construites

Pour s’assurer que votre entreprise existe vraiment, Google (l’algorithme) regarde vos inscriptions dans les principaux annuaires. Le moteur veut fournir des informations fiables aux internautes en vérifiant sur d’autres sites à forte notoriété comme Pages jaunes, Yelp, 118 218, etc. Vous devez également rédiger votre offre dans un bon français avec une densité de mots clés suffisantes en évitant le spam et la sur optimisation. Essayer de mettre vos coordonnées sur toutes les pages de votre site internet sous forme de « rich snippet organization ».

2/Etre présent dans les listings locaux

La présence de votre établissement dans des annuaires locaux avec une forte notoriété est très importante. Essayez d’obtenir un maximum de liens (en dofollow) vers votre site web et votre page Google +. Les annuaires comme Page Jaune, Yelp, Foursquare, … essayez aussi des annuaires web gratuit moins connu. Cette consigne est d’autant plus vrai dans le secteur du tourisme ou certains sites sont plus utilisés que Google comme Trip Advisor. Pour choisir, les internautes se basent sur les commentaires déposés par les autres internautes. Le système de ranking de trip advisor est lui aussi basé en partie sur les commentaires et les notes laissées par les internautes.

3/Choisir ses mots-clés

Le référencement c’est aussi et surtout du texte qui est indexé par le moteur de recherche qui est ensuite, selon son degré de pertinence, recraché à l’internaute. Choisissez les mots clés que les internautes sont susceptibles de taper ! Faites attention à faire du texte lisible et agréable à lire, car vous écrivez d’abord et avant tout pour l’internaute. Le travail de recherche et d’écriture de votre contenu éditorial est ensuite réutilisable, dans une certaine mesure, pour d’autres sites et vous fera gagner du temps par la suite. Ce travail est à faire dans toute optique de référencement sur internet (même en dehors de Google).

4/ Avoir des avis de consommateurs

Google porte une grande attention aux avis de consommateurs. C’est la preuve que votre entreprise a de l’activité et procure un service de qualité. Et comme Google veut remonter les meilleures adresses, plus vos commentaires sont positifs, plus votre référencement local sera boosté. Pour autant, ne paniquez pas s’il y a quelques avis négatifs dans le lot. C’est inévitable et cela peut même vous servir à construire votre crédibilité. Dans ce cas, répondez avec calme, montrez que ça vous préoccupe et cherchez à réparer les choses.

5/Travailler son SEO global et sa stratégie de médias sociaux

On l’a déjà dit : vos efforts SEO global et médias sociaux sont importants car ils viennent renforcer votre référencement local. Eh oui, n’oublions pas les bases, le job de Google c’est de faire remonter les sites les plus intéressants pour les internautes. Votre site doit donc regorger de contenus précieux pour vos utilisateurs. Alors identifiez les sujets susceptibles d’intéresser vos utilisateurs et créez des contenus dessus. Relayez-les ensuite sur les médias sociaux, et efforcez-vous de fédérer une communauté autour de votre marque. En suivant ces conseils, avec un peu de travail et de méthode, vous obtiendrez rapidement un meilleur référencement local !

IV/Quels résultats concrets ?

La force d’internet par rapport au marketing traditionnel, c’est que l’on peut mesurer les actions que l’on réalise. Avant de se lancer sur les moteurs de recherche, on peut connaître le nombre de saisies mensuelles de certains mots-clés dans une zone ciblée. A partir de l’intérêt du mot clé et du nombre de saisies, on peut savoir si un « positionnement » va être un catalyseur de visite et chiffre d’affaire.

Taux de clic dans une page de résultat normale

taux-clic-google

Le taux de conversion du référencement local est beaucoup plus élevé 50% en moyenne. Tous les mots clés qui génèrent du trafic localement sont bon à prendre. Une requête dite locale comporte au minimum 13 résultats (dont 3 résultats Google Business) sans compter les résultats publicitaires qui peuvent être très nombreux (3 résultats maximum dans les premières positions, d’autres à droite, en bas de la page et sur les autres pages de résultats quand la requête est très concurrentielle. Sur une requête locale, (sans adwords) on garde un taux de clic sensiblement similaire aux taux de clics des pages de résultats normaux.

Google Adwords : l’arme absolue

arme-google-adwords

Toutes les solutions présentées précédemment sont chronophages et nécessitent de se triturer les méninges en permanence. Utilisez le bazooka Google Adwords pour vous propulser dans les premiers résultats. En revanche les munitions à utiliser ne sont pas des rockets mais votre … Porte-monnaie ! Il faudra quand même réfléchir un minimum pour ne pas dépenser de l’argent dans le vide. Avec Adwords on peut :

-Choisir le lieu où l’annonce sera diffusée

-Choisir la langue

-Choisir les mots clés

-Définir des enchères maximum

Les enchères maximum correspondent à la somme maximale que l’on est prêt à payer pour un clic hypothétique d’un internaute. Comme vous l’aurez devinez, Celui qui a l’enchère maximum la plus élevé, sera placé tout en haut !!!

N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez développer votre visibilité locale.

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur Facebook

6

Partager sur Google+

4